Un monde VUCA : comprendre, anticiper et agir

La crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19 a mis de nombreuses entreprises devant un constat : leur incapacité à faire face à un tel événement, aussi brutal qu’inimaginable.

Le confinement et la distanciation sociale ont mis en avant l’importance pour les organisations de disposer d’infrastructures et d’outils numériques opérationnels permettant de poursuivre leurs activités dans la mesure du possible : télétravail, maintien de la relation client à distance, vente à emporter, vente en ligne…

Pourtant, la problématique des entreprises dans un contexte de crise, telle que la pandémie de Covid, ne saurait se réduire à une question d’infrastructure technique et d’organisation du travail. La vraie question à se poser, pour le dirigeant, est plutôt la suivante :

« Mon entreprise est-elle capable d’anticiper et de s’adapter aux événements imprévisibles, ainsi qu’aux changements permanents ? »

Le 1er monde VUCA : Prendre conscience de la complexité

Pour de nombreuses organisations, la crise sanitaire a réveillé les consciences sur l’état de notre monde. Mais cela fait 30 ans que nous vivons dans un monde qui change plus vite que la vitesse de la lumière ! Ce monde s’appelle VUCA (pour Volatility – Uncertainly – Complexity – Ambiguity) ce qui signifie Volatile, Incertain, Complexe et Ambigu.

Un monde volatile

Le monde fait l’objet de réactions et de changements rapides, explosifs et disruptifs.

Dans ce contexte sans cesse changeant et imprévisible, est-il encore possible de se projeter dans 10 ou 15 ans, de planifier des actions sur le long terme ?

Un monde incertain

Une décision politique, une rupture technologique, une nouvelle réglementation, l’irruption inattendue d’un concurrent, un mouvement social ou une pandémie, sont autant d’événements imprévisibles qui génèrent de l’incertitude.

Dans ce contexte, comment garantir des résultats pour les actions que nous engageons ?

Un monde complexe

Plus il y a de composants dans un système et d’interactions entre les systèmes, plus les systèmes sont complexes. A commencer par les systèmes d’information dans les entreprises…

Aussi, dans un monde qui se complexifie de jour en jour, comment peut-on faire évoluer un système vers plus d’efficience, en évitant de créer ce que l’on pourrait appeler familièrement une « usine à gaz » ?

Un monde ambigu

Manque de clarté, mélange de responsabilités, interprétations multiples d’une même situation ou d’une même réalité, incompréhensions… peuvent ralentir les décisions et empêcher l’action.

Dans ce contexte, peut-on encore tirer les bonnes conclusions et opter pour les bonnes solutions ?

Cette vision du monde, conceptualisée sous l’acronyme VUCA, met en perspective un monde qui change rapidement avec une redistribution des cartes et des enjeux géopolitiques et économiques. Même si elle est discutée, cette grille de lecture a le mérite de sensibiliser et de faire prendre conscience du contexte actuel.

Le 2ème monde VUCA : Anticiper et agir sur le long terme

Prendre la mesure de la complexité du monde actuel est un point de départ. Mais une fois le constat établi, que devons-nous faire pour anticiper les changements présents et à venir ?

La réponse se trouve peut-être dans ce second acronyme VUCA, dont les lettres correspondent en anglais à Vision – Understanding – Clarity – Agility, ce qui signifie Vision, Compréhension, Clarté, Agilité.

La Vision

En tant que dirigeant, comment imaginez-vous votre entreprise dans 10 ou 15 ans ? Et vos clients, collaborateurs et partenaires… comment se projettent-ils sur le long terme ?

La vision donne un cap à suivre et emmène une organisation bien au-delà des incertitudes conjoncturelles, des ruptures technologiques ou des crises socio-économiques.

Compréhension

Pour servir la stratégie de l’entreprise, la vision doit être comprise et approuvée par les collaborateurs. Encore faut-il obtenir leur adhésion et leur engagement…

Le fait de les faire participer à la conceptualisation de la vision leur permet de mieux en comprendre les enjeux et les objectifs. La vision ainsi partagée donne du sens à l’engagement personnel et professionnel, générant inspiration et motivation.

Clarté

Comment communiquer sur la vision de l’entreprise et son évolution dans le monde digital ?

Transmettre la vision est essentiel : en externe, pour renforcer la crédibilité et l’image de marque ; en interne, pour soutenir l’intérêt et montrer que le projet est réaliste.

A ces fins, la règle d’or est d’adopter un langage compréhensible par tous, d’apporter de l’information et de la connaissance, de faire preuve de transparence.

Agilité

Puisqu’il est impossible de tout prévoir et de tout anticiper, comment engager des actions sans risquer la chute ?

Le recours à la méthode agile paraît indispensable aujourd’hui pour s’adapter aux évolutions du monde. Cette méthode permet de mener des projets avec une grande flexibilité et une visibilité étendue, laissant ainsi la place aux imprévus et aux changements permanents.

Ainsi, le premier monde VUCA fait prendre conscience que les entreprises doivent être en mesure de s’adapter à un environnement instable et sans cesse renouvelé.

Le second monde VUCA invite à définir une vision sur le long terme, puis à établir une feuille de route afin de mettre en œuvre une stratégie capable de s’adapter aux évolutions permanentes et aux événements imprévisibles.

Pour aller plus loin

Dans quel monde VUCA souhaitons-nous évoluer / Didier Aït, in pme-pmi.fr, 18/05/2020. 

Volatility, uncertainty, complexity and ambiguity, in Wikipedia.org.