Optim'ease, une aventure humaine

Genèse d’un projet

Optim’ease est le projet de cinq entreprises du Grand-Est :  Abo Press Digital, ACTI Web Mobile, Aubance, Coraxis et IA Praxis. Qu’ont-elles en commun ? Une même vision, partagée par leurs dirigeants, sur l’optimisation managériale et digitale des PME-PMI.

C’est sous l’impulsion de Ludovic Turlin, dirigeant d’Abo Press Digital, que nous avons organisé notre première réunion le 28 novembre 2019.  De cette rencontre est née la société Optim’ease, qui a vu le jour officiellement une année après, le 15 décembre 2020.

Au cours de cette période de gestation, et malgré les contraintes imposées par le confinement, nous avons pu nous consacrer à la construction de notre vision, ainsi qu’à l’élaboration de la stratégie et du plan d’affaires d’Optim’ease. Outre la visioconférence et le travail collaboratif que nous pratiquions tous déjà auparavant, nous avons utilisé un autre outil, d’une efficacité redoutable : « l’intelligence collective » qui, dans un temps très court, nous a permis de décupler nos savoir-faire respectifs et de les mettre immédiatement en pratique, dans le cadre d’une collaboration vertueuse.

Au cours de nos échanges, il est rapidement ressorti que nous partagions les mêmes valeurs et que nous étions tous animés par une même volonté : celle d’apporter aux entreprises une nouvelle posture pour optimiser leur transformation digitale et leur évolution managériale, ainsi qu’un nouvel ancrage culturel, en introduisant une démarche éthique dans leurs stratégies.

Le début de notre réflexion a été de construire une vision commune pour co-concevoir notre futur souhaité : le futur de notre équipe, de notre organisation, de notre territoire, et plus largement le futur des entreprises et des citoyens européens dans ce nouveau monde.

Pourquoi avons-nous commencé par construire une vision ?

La vision est fondamentale pour pouvoir surmonter les crises à répétition et gagner de la confiance. Elle donne du sens au travail et aux actions individuelles, qui agissent dans un but commun. Essentiellement conceptuelle, la vision est une représentation émotionnelle et rêvée d’un futur que l’on désire atteindre ensemble.

« Il n’y a pas de vent favorable à celui qui ne sait où aller » (Sénèque)

Dans un second temps, nous avons mené un travail de réflexions individuelles et collectives autour des problématiques actuelles des entreprises et de leur métamorphose nécessaire face aux technologies de l’information et du numérique. Nous nous sommes interrogés sur la signification de l’éthique et son application concrète dans le domaine du digital et du management. Cela nous a conduit à nous poser les questions suivantes :

– Quels sont nos leviers d’actions pour développer le digital au service de l’homme et du bien commun ?

– Comment promouvoir et conforter la souveraineté numérique sur le plan national et européen ?

Ces deux questions constituent aujourd’hui les piliers de notre stratégie métiers (conseil et services en optimisation managériale et digitale, édition de logiciels libres, hébergement, communication).

Car aujourd’hui tout est matière à questionnement pour le chef d’entreprise, et plus encore dans le contexte singulier de la crise sanitaire et économique. Nous observons que le monde des entreprises change rapidement et que chaque organisation doit faire face à des changements permanents. C’est pourquoi il est important d’être accompagné dans cette mutation pour comprendre et intégrer la révolution managériale (management transversal) et digitale (intelligence artificielle, objets connectés, robots, système d’information).

Si nous devions résumer Optim’ease en une phrase, nous dirions que c’est une belle aventure humaine pour défendre une cause : « Optimiser la transformation managériale et digitale des organisations, dans un cadre éthique, au service de l’Homme et du bien commun ».